Qu’est-ce que l’auto-hypnose ?

Technique tirée de l’hypnose, où la personne va elle-même accéder à un état hypnagogique (terme qui désigne un état entre veille et sommeil : pas vraiment réveillé, pas vraiment endormi non plus).

Cet état est aussi le premier stade du sommeil. C’est aussi un état que nous expérimentons tous les jours, quand nous nous disons « dans la lune » ou « le regard vide ». Comme lorsque nous avons les yeux fixés sur le feu rouge. Nous démarrons quand il passe au vert, parfois sans être vraiment conscient de ce que nous faisons.

Dans cet état nous perdons bien souvent toute notion de temps. Par exemple, quand :
- Nous avons l’impression de nous être assoupis une minute alors qu’il s’est écoulé plus de quinze minutes.
- Nous avons l’impression d’avoir bien dormi, suffisamment longtemps, alors qu’il ne s’est écoulé que quelques minutes.
- Vos enfants vous disent : « mais non pas du tout, ça ne fait pas longtemps que je suis sur ma tablette », alors qu’il vient de s’écouler deux heures. 😉

Nous avons tous un « pilote automatique » qui enregistre les mécanismes que nous répétons régulièrement. Ces mécanismes sont enregistrés dans notre cerveau, comme l’apprentissage du vélo ou le passage des vitesses dans notre voiture. Cette partie du cerveau (notre pilote automatique) peut aussi nous apprendre des choses. L’hypnose et l’autohypnose permettent de se mettre à son écoute. A l’écoute des choses qui sont enregistrées dans notre cerveau, parfois malgré nous.

Certains éléments enregistrés en mode automatique peuvent être des freins à notre progression (physique, psychologique, intellectuelle et relationnelle).

L’auto-hypnose permet, à travers le lâcher-prise et la saturation des différents canaux de perception, de rétablir la communication et travailler en équipe avec notre pilote automatique. Nous dirons que c’est un allié qu’il faut savoir écouter, comprendre, accompagner. Il faut savoir le piloter dans certains cas, et le laisser faire dans d’autres cas. Le praticien qui utilise l’auto-hypnose donnera les clés adaptées à chaque personnalité, en fonction de l’objectif à atteindre.

A ne pas confondre avec l’hypnose de spectacle qui utilise une méthode intrusive qui produit une confusion sensorielle sur le sujet.

La séance se déroule, à quelques détails près, comme une séance de sophrologie « classique »